Toutes vos question sur la cryothérapie...

Comment se déroule une séance de Cryothérapie ?

Avant la séance

La Cryothérapie n’est pas dangereuse si elle est effectuée de façon rigoureuse et professionnelle. C’est pour cette raison que nous vous demandons de remplir un questionnaire, notamment pour identifier d’éventuels antécédents ou pathologies incompatibles avec le traitement. Si vous avez le moindre signe pouvant indiquer que cette activité représente un risque, nous ne pourrons pas vous laisser entrer dans la cabine de cryothérapie.

Préparation pour la séance

Il ne faut pas prendre de douche, de bain ou faire une activité sportive une demi-heure avant la séance. Il faut aussi éviter les maillots de bain humides, et les pièces métalliques notamment bijoux, barrettes etc. Pas de lentilles oculaires et pas de plaies. Protection éventuelle d’une zone isolée sensible au froid.

On vous invitera à vous mettre en sous-vêtements ou maillot de bain et on vous fournira des gants, des chaussons, un masque pour protéger les voies aériennes supérieures et des protections pour les oreilles et la tête.

La séance

Vous pénétrez intégralement dans un premier sas thérapeutique à environ -20c afin de déshumidifier le corps, puis vous passez dans la chambre de froid qui est à -80°c entre 3 et 5 minutes. Le froid est très sec, c’est donc une expérience indolore et pour certains même plaisante. Pendant toute la séance vous serez sous la surveillance continue de l’opérateur.

Après la séance

Le froid provoque une réaction cutanée de vasoconstriction qui va durer environ 30 minutes, après quoi, une sensation de bien-être et de décontraction musculaire vous envahira. Pour permettre au corps de retrouver son équilibre et de se réhydrater, nous vous proposerons une boisson chaude et un moment de repos dans notre espace « détente ». Notre équipe est aussi sur place pour vous expliquer les effets probables du traitement et vous donner des conseils.

Est-ce que on peut ressentir de la claustrophobie ?

La cabine est illuminée de l’intérieur, avec une grande fenêtre qui vous permet de voir l’opérateur à l’extérieur. Vous êtes aussi libre de sortir à tout moment !

Est-ce que les mineurs peuvent faire de la cryothérapie ?

Oui, avec un certificat médical et accompagnés d’un adulte muni d’une autorisation parentale, les mineurs peuvent faire de la cryothérapie.

Est-ce que ça fait mal ?

Non. Vous ressentirez une impression de froid intense mais qui ne sera pas douloureuse.

Combien de séances me faut-il ?

Cela dépend de la raison pour laquelle vous venez. Si c’est dans le cadre du bien-être, vous ressentirez l’effet après une seule séance. Si vous venez pour de la récupération sportive, il faut adapter en fonction de votre entraînement : passer dans la machine après un effort intense vous permettra, dès le lendemain, de ne pas souffrir de courbatures ni de fatigue musculaire globale et de pouvoir ainsi recommencer beaucoup plus vite ! En revanche, pour un problème de santé, mieux vaut faire une cure avec des séances très rapprochées, tous les jours si possible. Le nombre de séances dépend de chaque personne et de la pathologie à traiter. Si vous venez par exemple pour une douleur chronique, il faudra une cure plus longue que si la douleur est installée depuis longtemps. Notre équipe paramédicale pourra vous renseigner et vous aider dans vos choix.

Pourquoi une cabine électrique ?

La cabine électrique permet une exposition de tout le corps au froid, ce qui est essentiel pour lui permettre de réagir d’une façon globale. Dans un « Cryo Sauna » à l’azote liquide, la tête et la nuque restent en dehors. Dans une cabine électrique à corps entier, tous les récepteurs cutanés (la tête, le nez, la poitrine et le bas du corps) sont exposés au froid intense et c’est cette exposition globale qui entraine le choc thermique. L’autre grande différence entre l’électrique et l’azote liquide est que dans une cabine électrique, l’air est uniformément froid et qu’il n’y a pas de risque de brûlures par l’azote. Dans une étude menée par le Dr Hausswirth en France en 2013 qui a comparé la cryothérapie à corps entier électrique avec la technologie de cryo sauna par azote (cryothérapie partielle, sans la tête), la conclusion était que la chambre de cryothérapie à corps entier électrique a un effet bien plus significatif sur le patient que le cryo sauna.